La cressonnière de Furnaux

De nos jours, les cressonnières se font de plus en plus rares. D’une part, car les terres marécageuses se rarifient en Belgique et, d’autre part, c’est un travail fastidieux qui demande énormément d’attention et de temps.

Fort heureusement, la Cressonnière de Furnaux de la famille Eustache transmet et assure, de génération en génération, depuis 1955 la petite exploitation familiale située dans l’Entre-Sambre-et-Meuse.

Tout y est exécuté sur place et à la main: de la semence des graines récoltées, en passant par les semis, jusqu’à la récolte des cultures. Même les ligatures pour nouer les bottes sont produites sur site à partir des branches des saules plantés le long de la cressonnière: véritable marque de fabrique.

Jouant avec une cinquaine de bassins dont les sources d’eaux sortent à des températures différents, on y cueille ainsi pratiquement toute l’année. Soit, annuellement, une centaine de milliers de bottes récoltées naturellement avec des pratiques horticoles respectueuses de l’environnement et dépourvue de produits phytotoxiques.

Résultat, un cresson de rivière d’une rare qualité, d’un superbe vert, plein de fraicheur, et avec un goût unique légèrement piquant. Bref, un incontournable qui trouve toute sa place dans notre sélection hebdomadaire du Marché.

Cressonnière de Furnaux